Home Politique Pensée Azizetique/ PDG/ Haut -Ogooue / Présidentielles 2023 : Cyriaque Mvourandjami va...

Pensée Azizetique/ PDG/ Haut -Ogooue / Présidentielles 2023 : Cyriaque Mvourandjami va t-il réussir à mettre sa stratégie en place ?

0 439

Au lendemain de la réunion politique que Mvourandjami a co-présidé récemment avec les membres du gouvernement, du secrétariat exécutif, ainsi que les militants du PDG ressortissants du Haut-Ogooue, l’on est en droit de se demander si la stratégie d’enrôlement concoctée par ce Haut cadre du parti présidentiel pourrait garantir une victoire digne de ce nom à Ali Bongo Ondimba. C’est le moins que ce dernier puisse espérer de lui et ses alliés à l’issue de sa tournée républicaine.

Cyriaque Mvourandjami, Directeur de Cabinet politique du PDG…

Bien que bon nombre de cadres ont salué la stratégie mise en place par le Directeur de cabinet politique et par ailleurs membre du Comité permanent du bureau politique : celle qui consiste à maintenir le Haut Ogooué en hit parade des résultats de l’élection présidentielle, pour ne pas dire la première province en terme de suffrages exprimés. En d’autres termes, une stratégie qui passe nécessairement par la maîtrise du corps électoral afin que cette partie du Gabon soit maintenue comme le bastion du taux de votants le plus élevé à la faveur du candidat de leur formation politique.

C’est dans cette optique que Mvourandjami a entamé depuis le jeudi 25 mai dernier, avec les cadres du Parti au pouvoir des 11 départements que compte la 2e province du pays, une tournée d’évaluation sur le processus d’enrôlement en cours. D’autant plus que, la conservation du pouvoir passe par la maîtrise de la liste électorale.

Pour y arrivé, le Directeur de cabinet politique d’Ali Bongo Ondimba compte mettre fin à la dichotomie et à la confusion souvent observé au sein du parti. Il tient à inciter son écurie politique à compter sur ses propres ressources c’est à dire les fédérations, les sections et les comités, et ce, au détriment des associations et autres amis irréguliers qu’il aurait qualifié de « mercenaires politiques » dont le seul but est de vendre leurs services à tout le monde sans vergogne.

De plus, il compterait au cours de la tournée qu’il a entrepris, identifier et quantifier la masse des militantes et militants du Parti par la responsabilisation orientée des membres du Bureau politique, du Conseil national et du Comité central dans leurs zones spécifiques afin de mettre un terme à la dispersion, tout en mettant leurs énergies au sein de leurs fédérations et autres comités. Une stratégie rigoureuse qui permettra de rompre avec le pilotage à vue pour avoir une parfaite maîtrise sur les bureaux de vote et sur les centres de votre des militants. Si Cyriaque Mvourandjami parvenait à relever ce défi en mettant véritablement exécution sa stratégie, le Haut Ogooue pourrait se maintenir comme le berceau de la loyauté et de la fidélité à Ali Bongo. Estiment certains obserteurs politique du pays.

Toutefois, les cadres de sa formation politique vont-ils l’entendre de cette oreille, vu les coups bas et autres peaux de bananes qui constituent l’ADN de bon nombre d’acteurs politiques. Autrement dit, ces détracteurs voudraient voir ce dernier « tomber politiquement » afin qu’il ne bénéficie pas des royalties au lendemain des résultats des élections présidentielles. Nous est-il revenu.

À cela s’ajoute le franc électoral, pour ne pas dire le nerf de la guerre qui sera nul doute un élément catalyseur du boycottement de cette stratégie prometteuse pour la réélection d’Ali Bongo Ondimba.

Fin connaisseur et stratège politique, Cyriaque Mvourandjami va t-il réussir à éviter les pièges qu’aura tendu ses adversaires issus du même bord politique ? Surtout que ces derniers demeurent impatient de le voir à la descente aux enfers et autres traversée du désert ?

Seul l’avenir nous le dira

À suivre….

Azizetiquement votre !

Ali Akbar Azizet, Journaliste d’investigation politique, Conseiller politique indépendant, spécialiste du Gabon

LIRE CI-APRÈS LA VERSION ANGLAISE DE CET ARTICLE

Azizetique thought / PDG / Haut -Ogooue / Presidential 2023: Will Cyriaque Mvourandjami succeed in putting his strategy in place ?

The day after the political meeting that Mvourandjami co-chaired recently with members of the government, the executive secretariat, as well as the activists of the PDG nationals of Haut-Ogooue, one is entitled to wonder whether the recruitment strategy concocted by this senior party executivepresidential election could guarantee a victory worthy of the name for Ali Bongo Ondimba.it is the least that the latter can hope from him and his allies at the end of his republican tour.

Although a good number of executives welcomed the strategy put in place by the Director of the Political Cabinet and also a member of the Standing Committee of the Political Bureau: that which consists in keeping Haut Ogooué in the hit parade of the results of the presidential election, to don’t say itfirst province in terms of votes cast.in other words, a strategy that necessarily involves controlling the electorate so that this part of Gabon is maintained as the bastion of the highest voter rate in favor of the candidate of their political party.

It is with this in mind that Mvourandjami began on Thursday, May 25, with the executives of the ruling Party of the 11 departments that make up the 2nd province of the country, an evaluation tour on the ongoing enrollment process. especially since the retention of power requires control of the electoral list.

To achieve this, Ali Bongo Ondimba’s political cabinet director intends to put an end to the dichotomy and confusion often observed within the party. he wants to encourage his political team to rely on its own resources, that is to say the federations, the sections and the committees, and this, to the detriment of the associations and other irregular friends whom he would have described as « political mercenaries » whose sole purpose is to sell their services to everyone shamelessly.

Moreover, he would count during the tour he undertook, identify and quantify the mass of Party activists through the oriented accountability of the members of the Political Bureau, the National Council and the Central Committee in their specific areas in order to put an end todispersion, while putting their energies into their federations and other committees.a rigorous strategy which will make it possible to break with sight piloting to have a perfect control on the polling stations and on the centers of your militants. if Cyriaque Mvourandjami managed to meet this challenge by truly executing his strategy, Haut Ogooue could maintain itself as the cradle of loyalty and fidelity to Ali Bongo. According to some political observers of the country.

However, the executives of his political formation will they hear it that way, given the low blows and other banana skins that constitute the DNA of many political actors. in other words, these detractors would like to see the latter « fall politically » so that he does not benefit from royalties following the results of the presidential elections. Has he come back to us.

Added to this is the electoral franc, not to say the sinews of war which will no doubt be a catalyst for the boycott of this promising strategy for the re-election of Ali Bongo Ondimba.

A fine connoisseur and political strategist, will Cyriaque Mvourandjami succeed in avoiding the traps set by his opponents from the same political side ? Especially since the latter remain impatient to see him on the descent into hell and other crossings of the desert ?

Only the future will tell us

To be continued….

Azizetically yours!

Ali Akbar Azizet, Political investigative journalist, Independent political adviser, specialist in Gabon

NO COMMENTS

Leave a Reply