Home International Afrique Centrale : Pépécy Ogouligende modère avec brio le Panel 1 de...

Afrique Centrale : Pépécy Ogouligende modère avec brio le Panel 1 de la Conférence sous-régionale sur les changements non constitutionnels de Gouvernement

0 42

Le Gabon a pris part à la Conférence sous-régionale organisée par les Nations Unies et le Gouvernement de Sao Tomé et Principe, du 1er au 02 juillet 2024. Le déroulement de ces grandes assises panafricaines a connu la participation active de l’une des figures de proue de la gente féminine gabonaise, en l’occurrence, Madame Pepecy OGOULIGUENDE, Députée de la Transition du Gabon, Présidente de l’Ong MALACHIE, Médiatrice de Paix de la CEEAC. Elle y est intervenue en tant que Modératrice du Panel 1, axé sur le contexte et les causes profondes des changements anticonstitutionnels de Gouvernement en Afrique Centrale.

La Modératrice gabonaise du Panel 1, Pépécy Ogouligende (en rose) aux côtés des Experts internationaux…

La cérémonie d’ouverture de cette grand-messe diplomatique a été ponctuée par le discours de Son Excellence, Abdou ABARRY, Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies en Afrique Centrale et Chef du Bureau des Nations Unies pour l’Afrique Centrale (UNOCA). Ce dernier a été succédé dans son laïus par le mot de circonstance de S.E Patrice Emery TROVAOADA, Premier Ministre et Chef de Gouvernement de la République Démocratique de Sao Tomé et Principe.

Une vue des Femmes leaders, Nations Unies & Union Africaine, Gabon et RDC. (Pépécy Ogouligende, en bleu)

Pepecy OGOULIGUENDE, en sa qualité de Députée de la Transition, Présidente de l’Ong MALACHIE, Membre du Comité de Pilotage du Réseau des Femmes Médiatrices de Paix de la CEEAC, ALUMNI USA Transparence et Bonne Gouvernance,
Coordinatrice Gabon du GROUPE RÉSOLUTION 1325, Présidente du Comité des Sages du Réseau National des Femmes Médiatrices de Paix du Gabon, a, du haut de cette grande tribune, diligenté avec brio, les discussions autour du Panel 1, dont le but visait à décrire le contexte et à solutionner les causes profondes des changements anticonstitutionnels de gouvernement en Afrique Centrale, cas du Tchad et du Gabon.

Satisfaite du niveau d’inclusion des Femmes, des jeunes et de la Société Civile dans le déroulement de cette Conférence sous-régionale ; et, convaincue de la qualité des échanges et des pistes de solutions salutaires proposées par l’ensemble des panélistes autour des différentes problématiques liées au changement anticonstitutionnels de Gouvernement en Afrique Centrale, Pépécy Ogouligende n’a pas hésité à exprimer ses sincères remerciements à l’égard du Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies, Abdou ABARRY.

Récit/Peuple Infos

NO COMMENTS

Leave a Reply