Home Politique Pensée Azizetique/ Présidence de la République : qui succèdera à Théophile Ogandaga,...

Pensée Azizetique/ Présidence de la République : qui succèdera à Théophile Ogandaga, l’actuel Directeur de Cabinet du PR ?

0 251

À un an du scrutin présidentiel, la fonction de Directeur de cabinet du Président de la République qu’occupe actuellement, Théophile Ogandaga, ne cesse de susciter des convoitises à mesure que l’on s’achemine vers la date butoir. Un poste dont le rôle demeure stratégique pour la gestion des affaires courantes du pouvoir présidentiel. Sauf changement de dernière minute, plusieurs noms circulent dans les salons feutrés, présageant ainsi, l’éviction de l’ancien directeur général adjoint d’Olam, à la tête du directoire du cabinet présidentiel.

Le Dircab du PR, Théophile Ogandaga, Qualifié d’homme discret et très effacé, a longtemps échappé au snobisme de ses potentiels remplaçants. Très recroquevillé de par son omerta, ses états de services aux cotés Chef de l’exécutif, Ali Bongo Ondimba, sont restés inaperçus et sous estimés par l’opinion. Taxé d’indolent et de « faire valoir » par des hypocrites du chefaillon présidentiel, d’aucuns n’hésitent de murmurer dans les couloirs du palais du bord de mer, laissant entendre que le véritable Directeur de cabinet du Chef de l’Etat n’est autre que son adjoint , Mohamed Ali Saliou. A cet effet, pour éviter cette confusion de genre au sommet de l’Etat, les fins limiers de la gouvernance politique, tapis dans l’ombre, ont laissé fuiter les noms des potentiels personnalités susceptibles de remplacer Théophile Ogandaga. Il y a entre autres :

Léa Mikala, ancienne Ministre déléguée, originaire de la Nyanga. Elle pourrait diriger le cabinet du Chef de l’Etat ;

Nina Abouna, discrète et dynamique, actuellement, Conseiller, Chef de département à la primature, pourrait également faire l’affaire ;

Yann Koubje, Directeur général des services du Trésor, dispose de l’étoffe pour diriger cette fonction stratégique au cabinet présidentiel ;

Pepecy Ogoulinguende, figure emblématique de la société civile, elle dispose de l’énergie pour diriger le cabinet du président de la République ;

Serge Okana, Secrétaire général du ministère de l’agriculture, originaire de bongoville pourrait lui aussi, diriger le cabinet présidentiel ;

Hermann Kamonomono, Directeur général de la Société nationale immobilière (SNI), dispose également des compétences pour coordonner le cabinet du Chef de l’Etat ;
Jeannot Kalima, lui aussi, pourrait diriger le cabinet présidentiel avec maestria ;

Fernand Joumas dit Salamba, bien qu’il soit commissaire de la République, il dispose de la compétence pour mener à bien le cabinet présidentiel ;

Micheline Otounga, ancienne Secrétaire particulière d’Ali Bongo Ondimba, en service à la primature, pourrait faire la surprise ;

Isidore Toukou Moubedi, dispose lui aussi, de l’efficacité pour booster le cabinet présidentiel ;

Abdul Razacq Guy Kabongo, de par son pragmatisme et son dynamisme sans faille, pourrait également diriger le cabinet présidentiel ;

Mesmin Ngounga, très expeditif dans le traitement des dossiers, par sa rigueur, pourrait diriger avec brio le cabinet du Chef de l’Etat ;

Martin Peke, lui également, est outillé pour diriger également le cabinet présidentiel ;

Même son de cloche pour Jonas Lola Mvou, de par sa rigueur et sa promptitude dans le traitement des dossiers ;

Dieudonné Yaya, Conseiller du Ministre, dispose lui aussi de la compétence pour gérer le cabinet présidentiel ;

Emmanuel eyeghe Nze, ancien Directeur de cabinet des membres du gouvernement, ancien Directeur général de la concurrence et de la consommation, par sa rigueur et sa technicité, pourrait faire rayonner le département de l’Okano par cette promotion…

La liste n’est exhaustive.

Au regard des potentiels successeurs de Théophile Ogandaga en lice, on est en droit de se demander, qui, sera le prochain Directeur de cabinet du Président de la République, à l’orée de la presidentielle 2023 ?

Toutefois, Théophile Ogandaga n’a pas encore dit son dernier ; cependant, au regard des états de services des uns et des autres, il revient à la discrétion du Président de la République de faire le choix qui s’impose en fonction de sa vision pour notre pays.

Ali Akbar Azizet, Journaliste d’investigation politique, Conseiller politique indépendant, spécialiste du Gabon.

LIRE CI-APRÈS LA VERSION ANGLAISE DE CET ARTICLE.

Azizetique thought / Presidency of the Republic: who will succeed Théophile Ogandaga, the current Director of Cabinet of the PR ?

One year before the presidential election, the position of Chief of Staff to the President of the Republic currently held by Théophile Ogandaga continues to arouse covetousness as we approach the deadline. a position whose role remains strategic for the management of the current affairs of the presidential power. Barring a last-minute change, several names are circulating in the hushed lounges, thus presaging the ousting of the former deputy general manager of Olam, at the head of the executive board of the presidential cabinet.

The Dircab of the PR, Théophile Ogandaga, Qualified as a discreet and very self-effacing man, has long escaped the snobbery of his potential replacements. very shrunken by his omerta, his record of service alongside Chief Executive, Ali Bongo Ondimba, remained unnoticed and underestimated by public opinion. accused of being indolent and of « putting forward » by hypocrites of the presidential chieftaincy, some do not hesitate to murmur in the corridors of the palace by the sea, suggesting that the real Chief of Staff of the Head of State does not is other than his deputy, Mohamed Ali Saliou. to this end, to avoid this gender confusion at the top of the state, the sleuths of political governance, lurking in the shadows, have leaked the names of potential personalities likely to replace Théophile Ogandaga. There are among others :

Léa Mikala, former Deputy Minister, originally from Nyanga. She could lead the cabinet of the Head of State ;

Nina Abouna, discreet and dynamic, currently Advisor, Head of Department at the Prime Minister’s Office, could also do the trick ;

Yann Koubje, Director General of Treasury Services, has what it takes to lead this strategic function in the presidential office ;

Pepecy Ogoulinguende, an emblematic figure of civil society, she has the energy to lead the cabinet of the President of the Republic ;

Serge Okana, Secretary General of the Ministry of Agriculture, originally from Bongoville, could also lead the presidential cabinet ;

Hermann Kamonomono, Managing Director of the National Real Estate Company (SNI), also has the skills to coordinate the office of the Head of State ;
Jeannot Kalima, too, could lead the presidential cabinet with mastery ;

Fernand Joumas alias Salamba, although he is Commissioner of the Republic, he has the competence to carry out the presidential cabinet ;

Micheline Otounga, former private secretary of Ali Bongo Ondimba, in service at the prime minister’s office, could come as a surprise ;

Isidore Toukou Moubedi, also has the efficiency to boost the presidential cabinet ;

Abdul Razacq Guy Kabongo, with his unfailing pragmatism and dynamism, could also lead the presidential cabinet ;

Mesmin Ngounga, very expeditious in the processing of files, by his rigor, could brilliantly lead the cabinet of the Head of State ;

Martin Peke, too, is equipped to also lead the presidential cabinet ;

Same story for Jonas Lola Mvou, due to his rigor and promptness in handling files ;

Dieudonné Yaya, Advisor to the Minister, also has the skills to manage the presidential office ;

Emmanuel eyeghe Nze, former director of the cabinet of the members of the government, former director general of competition and consumption, by his rigor and his technicality, could make shine the department of Okano by this promotion…

The list is not exhaustive.

In view of the potential successors of Théophile Ogandaga in the running, we are entitled to wonder, who will be the next Chief of Staff of the President of the Republic, on the eve of the presidential election 2023?

However, Théophile Ogandaga has yet to say his last; however, in view of the state of service of each other, it is up to the discretion of the President of the Republic to make the choice that is necessary according to his vision for our country.

Ali Akbar Azizet, Political investigative journalist, Independent political adviser, specialist in Gabon

NO COMMENTS

Leave a Reply