Home Faits Divers Gabon/ Direction du CTA : « Nous ne ménagerons aucun effort pour préserver...

Gabon/ Direction du CTA : « Nous ne ménagerons aucun effort pour préserver la sérénité au Centre du Traitement Ambulatoire de Nkembo »

0 180

Il est regrettable de constater qu’un mauvais vent de médisance, de menace de grève souffle dans certaines administrations depuis un certain temps au mépris des enjeux de la période de la Transition. C’est le cas du Centre de Traitement Ambulatoire de Nkembo dans lequel certains meneurs souhaiteraient continuer à semer le trouble, mais voici que la Direction de cet établissement reste ferme : « Nous ne ménagerons aucun effort pour maintenir la sérénité et la paix au Centre de Traitement Ambulatoire de Nkembo malgré les propos diffamatoires humiliants et mensongers mais surtout SANS IMPUNITÉ de certains meneurs« 

Voici la preuve que ces agents portent de fausses accusations sur leur hiérarchie.

Des agents qui affirment ne pas avoir touché les quotes- parts en 5 ans et pourtant qui ont toujours touchés leur quotes – parts cf document

Des agents qui ont sali avec l’aide de la presse la réputation de leur hiérarchie méritent qu’on cherche la véritable cause de leur animosité.

La Direction de cette structure précise bien qu’elle n’est pas attachée à un poste et exhorte ceux qui convoitent les postes de faire preuve de patience au lieu de chercher à nuire ceux qui ont optés pour travailler afin d’améliorer la santé de la population.

N’oublions pas que l’annonce du VIH détruit les relations avec la famille, le travail, les voisins et avec soi même. Le patient vit une angoisse et nous, agents de la santé, sommes là pour les accompagner dans toutes les étapes d’acceptation et d’adaptation. Et c’est pourquoi la prise en charge du VIH est globale : psychologique, professionnelle, environnementale, sociale et surtout médicale

Pour rappel, la Direction du CTA de Nkembo a toujours organisé :

– des visites à domicile
– ⁠des visites à l’hôpital
– ⁠des causeries et des débats
– ⁠des repas communautaires et des dépistages avec les personnes souffrant de surdi mutité
– ⁠et avec des personnes mal voyantes
– ⁠des visites en milieu carcéral.

pour briser le tabou sur le VIH et jusqu’à ce que la hiérarchie décide, nous continuerons dans cet élan avec l’aide de DIEU. Rassure la Direction.

NO COMMENTS

Leave a Reply