Home Culture Radio Gabon/ L’opinion de l’honorable Alain Simplice Boungoueres sur le thème :...

Radio Gabon/ L’opinion de l’honorable Alain Simplice Boungoueres sur le thème : Patriotisme comme facteur de développement d’un État.

0 611

L’honorable Alain Simplice Boungoueres, Invité à débattre sur le thème : patriotisme comme facteur de développement d’un Etat, avec les journalistes Claudette Eworé et Landry Bodjogo dans le cadre de l’émission « Gabon Politique » sur Radio Gabon, s’est disposé à répondre à cœur ouvert aux questions liées à cette thématique et, à y apporter sa modeste contribution cognitive en terme de suggestion et de stratégies susceptibles de faire face aux enjeux de cette importante problématique. Nous vous invitons à parcourir ci-après le décryptage de son argumentaire…

Alain Simplice BOUNGOUERES, lors de ses échanges avec les journalistes de Radio Gabon, Claudette Eworé et Landry Bodjogo. 

Décryptage

A la faveur d’une émission politique face aux journalistes de radio Gabon Claudette Eworé et Landry Bodjogo dans la célèbre émission « Gabon Politique », tribune de liberté d’expression et d’opinion des forces vives de la nation intéressées par le débat politique, un rendez-vous hebdomadaire très salué par plusieurs auditeurs, le Parrain des Soldats de la Paix, l’honorable Alain Simplice Boungoueres a eu l’occasion de construire son argumentaire autour du thème axé sur le « Le Patriotisme comme facteur de développement d’un État »

L’honorable Alain Simplice Boungoueres posant pour la postérité avec les animateurs de l’émission « Gabon Politique »

C’est toute une synthèse appuyée d’un ton rempli de pertinence, moments importants dans l’expression du Patriotisme comme un facteur de développement en faveur d’un État en passant par l’esprit démocratique à travers une analyse poussée dans un échange emprunt de courtoisie et sans tabou, Alain Simplice Boungoueres a donné du sens au débat répondant aux questions des deux présentateurs de l’émission.

Arrêterons nous sur quelques grandes lignes de ce passage dans l’émission avant de voir comment la forme « face to face » de l’émission a permis l’élu du 2e siège du département de l’Ogoulou d’argumenter.

Répondant aux questions d’actualité choisies par le co-présentateur en rapport au naufrage du 9 mars 2023 et la démission du Ministre des Transports, Alain Simplice Boungoueres a tenu tout d’abord, à témoigner toute sa compassion et tout son soutien indéfectible à toutes les familles gabonaises endeuillés. Sur cette actualité triste, il a évoqué toute sa compassion et l’hommage aux victimes de cette catastrophe, c’est certainement dans cette logique que l’honorable a appelé le peuple gabonais au pardon national lors de sa récente sortie, au nom de l’association les Soldats de la Paix, dont il est le Parrain.

« j’ai lancé officiellement le « Pardon National », pour être explicite, il s’agit ici du Pardon National à Dieu, ou envers Dieu, qui est le Souverain Seigneur. Notre démarche s’inscrit également en droite ligne du gouvernement qui par la voie du Premier Ministre a annoncé l’organisation de la journée nationale de prière. Cette action concerne tout le peuple gabonais. Et chacun de nous doit se sentir concerné. Certes, c’est nous qui avons lancé le concept, mais aux hommes d’église et au peuple gabonais de s’approprier le concept et le faire vivre. » a-t-il souligné avant d’inviter les compatriotes à faire confiance à la justice qui, pour l’heure poursuit les enquêtes, afin d’établir les responsabilités des uns et des autres.

« Aussi, rassuré les Gabonaises et Gabonais que nous devons faire confiance à notre justice, et conclure sur ce point en disant ce qui suit: Le temps de la justice, n’est pas le temps des hommes ». Cette enquête prendra le temps qu’il faudra, et attendons tous les résultats. »

Sur la démission du Ministre des Transports, « elle s’inscrit également dans la pratique démocratique, vue l’ampleur du drame, en bon patriote et démocrate, il a jugé utile en toute âme et conscience de rendre le tablier. Maintenant je pense, que c’est serait mal venu d’en faire un sujet de moquerie car c’est l’une des victimes collatérales de ce drame qui a frappé notre pays. »a-t-il lancé.

En reconnaissance de l’élan patriotique du Président Ali Bongo Ondimba, Alain Simplice Boungoueres pense « qu’il faut être particulièrement doté d’une réelle volonté de servir, de remplir les devoirs de sa charge pour poursuivre sa perspective, comme le fait le chef de l’État. »

« Le Patriotisme qui fait partie de la vision politique de l’actuel gouvernement « Patriotisme -Pragmatisme-Proximité ». Je l’affirme sans le Patriotisme, nous ne pourrons pas chacun à son niveau se mettre au service du Gabon, et investir son plein potentiel, car la magie du patriotisme nous amène à donner le meilleur de nous-même en toute circonstance. Et dans toutes situations, de nous sentir concerné quant un malheur frappé notre pays, ou l’un de ces membres. C’est au nom de ce même patriotisme lorsque notre équipe nationale de football dispute un match, entant que douzième homme, nous nous sentons concerné. C’est pourquoi, chacun doit chaque jour se poser la question de savoir s’il est doté d’un esprit patriotique, et quel est le niveau de sacrifices qu’il est prêt à consentir pour le pays.

Je l’affirme ici, le patriotisme est un vecteur de développement d’un pays, car au nom du patriotisme, chaque compatriote est prêt à donner le meilleur de lui-même pour contribuer au rayonnement du pays, au nom du patriotisme, nous sommes amenés à promouvoir la Paix et le vivre ensemble, au nom du patriotisme nous refusons de cultiver la haine et la division. » a-t-il dit.

Défenseur des valeurs de Paix, de Patriotisme et du développement, en qualité de Parrain de l’association les Soldats de la Paix, cette association dont le leitmotiv est la défense et la promotion de la Paix en tout lieu et en tout temps, Alain Simplice Boungoueres est au centre de plusieurs mouvements en faveur de la préservation de la Paix dans notre pays, et on retrouve le concept de patriotisme dans ces initiatives à l’instar de la convention républicaine et patriotique pour la Paix et le développement du Gabon.

Pour lui, « la Paix est une valeur cardinal, elle fait partie de notre identité sociologique et culturelle, je dirai qu’elle fait partie de l’essence même de notre peuple. C’est au nom des valeurs que nous défendons que nous travaillons avec les acteurs politiques, les Leaders spirituelles et religieux, et les acteurs de la Société civile pour travailler à maintenir le climat de paix dans notre pays en faisant oeuvre utile, dans la sensibilisation et l’information des masses. Il vous souviendrez qu’il y’a trois (3), l’association les Soldats de la Paix avons lancé la caravane nationale de la Paix dans les 9 provinces. Et nous continuons d’organiser les actions en faveur de la Paix. Nous pensons que la Paix est le socle de notre vivre ensemble, et le soubassement pour le développement harmonieux et durable de notre pays. »

Très inspiré tout au long de cette émission, consacrée à la politique nationale et la promotion du débat démocratique au Gabon, Alain Simplice Boungoueres a dit au sujet de son livre, intitulé Ali BONGO ONDIMBA « Obstination et Détermination: L’émergence à tout prix », qu’il a voulu rendre hommage et magnifié la vision politique et le Leadership du Président de la République Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA, qui est pour nous un Sésame pour la nouvelle Afrique.

Il n’y a pas plus pertinente manière de défendre une thèse que de commettre un ouvrage. Cet axiome, Alain Simplice Boungoueres, député du Parti démocratique gabonais (PDG), 2e siège du département de l’Ogoulou, au sud du Gabon, l’a compris mieux que quiconque.

Son essai politique dédié à l’œuvre d’Ali Bongo Ondimba, son combat, son engagement, sa détermination à traduire en actes concrets ses projets de développement pour le Gabon, lui a pris cinq années d’observation et de rédaction. l’Émergence, en tant que projet politique d’Ali Bongo Ondimba, a été faite avec des arguments non moins plausibles, même si dithyrambiques.

« J’ai voulu traduire avec mes mots la vision que ce dernier à pour notre pays. J’ai eu le privilège de le rencontrer à plusieurs reprises, je le confirme ici, c’est un Patriote qui aime son pays et son peuple, souvent incompris à une catégorie des Gabonais, mais dont le combat est de faire du Gabon un pays, stable, prospère et respecté à l’international. » a-t-il indiqué.

NO COMMENTS

Leave a Reply