Home Actualité Gabon/ Vie Syndicale : le SYNAATEC a tenu son premier Congrès, sous...

Gabon/ Vie Syndicale : le SYNAATEC a tenu son premier Congrès, sous le sceau de la restructuration.

0 385

Le Syndicat national des agents administratifs, techniciens, conducteurs, en abrégé SYNAATEC, exerçant à la faveur des agents de la SOGATRA, a procédé à la levée de rideaux de son premier Congrès, ce vendredi 24 février 2023, au siège de la Confédération syndicale gabonaise (COSYGA). C’est le patron de la structure syndicale confédérale ayant abrité la rencontre, Philippe Djoula, qui s’est chargé de prononcer le mot d’ouverture de ces importantes assises, avec à ses côtés, le Secrétaire général du Synaatec, Cyrille Gaston Ndoudi Ledoumou et le Camarade Omar Faï, le Confédéral en charge de l’éducation et la formation à la Cosyga.

Une vue de quelques membres d’y Synaatec ayantvpris part au premier Congrès.

« Ce premier Congrès est pour nous l’occasion de présenter notre syndicat sur le plan national et international, ainsi que les objectifs auxquels nous nous sommes fixés. Le syndicat ce n’est pas seulement les grèves, c’est aussi les activités qui vont avec la vie du syndicat, notamment, les Congrès, les conseils etc. C’est aussi l’occasion de présenter aux autorités qui font déjà beaucoup pour nous, les problèmes que nous vivons. Mais qu’elles sachent que c’est pas encore finit, il y a encore assez de problèmes » a souligné le SG du Synaatec, Cyrille Gaston Ndoudi Ledoumou.

Le Secrétariat Général du Synaatec, Cyrille Gaston Ndoudi Ledoumou (à droite) et le SG de la COSYGA, Philippe Djoula.

Il faut également notifier que, ce congrès verra la naissance d’une fédération des syndicats de la sogatra dénommée : Fédération syndicale gabonaise de transport multimodal (FESYGTM). Cela dit, désormais les syndicats de la Sogatra vont fédérer autour de cet organe. Et les premiers points inscrits à l’ordre du jour seront débattus autour de trois Commissions. Notamment, celles des statuts, des règlements et des finances.

En outre, désormais l’organigramme du Synaatec va partir du Secrétaire général au Président. « Donc dorénavant, nous auront : un Président et un vice président ; un secrétaire général et un secrétaire général adjoint. Ensuite les autres membres, Trésorier général et son adjoint et bien d’autres postes de responsabilités » indiqué le SG.

Quant au représentant des syndicats amis, Omar Faï, SG du Syndicat des Enseignants contractuels de l’Etat gabonais, il en a saisi l’occasion pour féliciter l’initiative et encourager la détermination des leaders du Synaatec en tête desquels, le Secrétaire général, Cyrille Gaston Ndoudi Ledoumou. « C’est un moment de communion, d’échanges et de retrouvaille, de partage et bilan. En tant que confédéral, je sais ce que cela représente en terme d’atteinte de mission, en terme d’unité et de cohésion syndicale et également, en terme de restructuration des structures de base du syndicat » a-t-il fait observer.

En rappel, concernant les avancées pour le compte de l’année 2022, le paiement a été mis à jour grâce aux efforts consentis par le gouvernement, sous le management de l’actuel Directeur général, Laurent Skitt Aukenguet. Maintenant, il reste à solder les sept mois d’arriérés de salaires cumulés entre 2018 et 2019. D’où la recente sollicitation de l’intervention du Premier, Chef du gouvernement, Alain Claude Bilie-By-Nze, par les leaders des 7 syndicats regroupés. Le premier Congrès devrait donc permettre d’élaborer entre autres, les forces et faiblesses du Synaatec en vue de se fixer un nouveau cap vers l’aboutisement de leurs différentes revendications légitimes. Les travaux en commission s’étendront du 24 au 25 février, date de la clôture.

Valéry M.

NO COMMENTS

Leave a Reply