Home Actualité Gabon/ L’ancien Sénateur, Didier François Essaghe Evina dénonce le pillage de l’or...

Gabon/ L’ancien Sénateur, Didier François Essaghe Evina dénonce le pillage de l’or et du Diamant de l’Okano par un sujet Camerounais

0 160

D’après l’alerte lancée par le l’ancien Sénateur Didier François Essaghe Evina, un sujet camerounais nommé Lema Dominique se croirait en terrain conquis au Gabon sans que personne s’en émeut. Ce qui laisse penser que les autorités administratives et politiques du département de l’Okano, sont désormais dans la nasse du pilleur des richesses naturelles du sous-sol du canton Doumandzou.

Une vue des orpailleurs illégaux saisis dernièrement les autorités en charge des mines…

En effet, rapporte t-il : le gouvernement de la République éprouve toutes les peines du monde à contrôler le phénomène des orpailleurs illégaux dans le Département de l’Okano. Pour preuve, personne ne s’oppose dans l’Okano, des comportements des orpailleurs illégaux qui s’inscrivent dans un contexte extrêmement négatif et dangereux. Notamment, piller les richesses du sous-sol de la Terre Promise

Une vue de l’or brut sorti du sous-sol du canton Doumandzou, dans le département de l’Okano. 

Autrement dit, à la tête de ce vol organisé, excellerait un sujet camerounais du nom de LEMA Dominique. Ce dernier a fait mains basses sur les gisements de diamants situés dans le canton Doumandzou sous le regard encourageant de certains cadres et responsables de l’administration locale.

Et, en cas de démêlés avec le milieu judiciaire, sa force financière lui permet de s’en défaire. Et toutes les autorités (justice, militaire et politique) succomberaient à ce pouvoir. Chacun ayant son prix. Rapporte l’ancien sénateur.

Une fois débarrassé de cette emprise des autorités, Lema n’hésite pas à clamer partout que :  »j’ai donné 1 million à tel responsable du tribunal, du B2, de la DGR, des collectivités locales » ;  » j’ai financé telle ou telle depense » ;  » j’ai fait tel achat pour tel » ; « c’est grâce à moi que tel a eu ceci ou cela ». Des propos qu’il profère au mépris des autorités.

Mieux, une équipe de militaires venant spécialement de Libreville, après plusieurs plaintes, l’a pris dans un site du canton Lalara. Ces derniers l’ont amené sur Lbv puis, vlan, le gaillard était de retour après quelques temps. Et avec arrogance, il n’a pas hésité à raconter à qui il veut l’entendre, que rien ne peut l’arriver tant que l’argent parle pour lui. Dit-il.

De plus, cet exploitant camerounais véreux est désormais associé à la Déesse de Douala dans une société dont elle serait la gérante. Il s’agit de Nalys Gold. Elle l’aurait envoyé avec des gabonais en mission de prospection aurifère dans un permis situé sur côté de Mebaga Ngam. Nous apprend t-il.

Avant d’ajouter que ce type est un venin pour le département et notre sous sol. D’où, d’ailleurs un journal en ligne, avait publié un article à charge contre les pratiques de ce monsieur. Il se sert de nos ressources pour investir au Cameroun. Il est autain, arrogant, irrespectueux et se croit en terrain conquis dans le département. A-t-il conclu.

Un récit de Didier François Essaghe Evina, Ancien Sénateur de l’Okano .

NO COMMENTS

Leave a Reply