Home La Une LA RESTAURATION DE LA MEMOIRE EFFACEE D’UN PEUPLE : LA PLACE DE...

LA RESTAURATION DE LA MEMOIRE EFFACEE D’UN PEUPLE : LA PLACE DE L’AFRIQUE ET DES AFRICAINS DANS LA BIBLE. ACTE 3 Par le Dr BOUSSOUGOU Abu’Kambale

0 217

LA PLACE DE L’AFRIQUE ET DES AFRICAINS DANS LA BIBLE : Le nom Afrique, d’où vient-il ? L’étymologie d’Africa a fait l’objet de nombreuses hypothèses : Les étymologies antérieures au 20e siècle ne sont plus aujourd’hui que des curiosités historiques : Isidore de Séville tirait ce nom du latin aprica (« ensoleillée »), Léon l’Africain invoquait un mot grec fictif a-phrike (« sans froid »). (@Source Wikipédia)

Comment est formé le mot africain ?
Du latin Africanus (sens identique, quoique l’Afrique romaine soit essentiellement réduite à l’Afrique du Nord, l’actuelle Ifriqiya ou Maghreb), dérivé de Africa, lui-même de Afer (« Africain »). (@Source Wikipédia)

« Nous commençons à exister en tant que peuple, au moment où les clefs de notre destinée sont entre nos mains » @Abu’Kambale

1- Le vrai nom de l’Afrique antique. Genèse 2 nous le révèle.

7 L’Éternel Dieu forma l’homme de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un souffle de vie et l’homme devint un être vivant. 8 Puis l’Éternel Dieu planta un jardin en Éden, du côté de l’orient, et il y mit l’homme qu’il avait formé. 9 L’Éternel Dieu fit pousser du sol des arbres de toute espèce, agréables à voir et bons à manger, et l’arbre de la vie au milieu du jardin, et l’arbre de la connaissance du bien et du mal.

Les ancêtres africains appelaient autrefois l’Afrique, ALKEBULAN, qui veut dire « Jardin d’Eden » ou « Mère de l’humanité ».

Il n’y a aucun passage dans la Bible où le nom Afrique est mentionné. La Bible utilise par contre plusieurs noms pour parler du Continent ALKEBULAN. Nous trouvons les mentions tels que : Egypte, Lybie, ou
Ethiopie…

a. EGYPTE :

Genèse 12.10

« Il y eut une famine dans le pays ; et Abram descendit en Égypte pour y séjourner, car la famine était grande dans le pays ».

Joseph le charpentier, pour s’échapper de la main meurtrière d’Hérode, va s’exiler en Egypte (en Afrique) avec sa femme et le petit enfant Jésus.

Matthieu 2.13

Lorsqu’ils furent partis, voici, un ange du Seigneur apparut en songe à Joseph, et dit: Lève-toi, prends le petit enfant et sa mère, fuis en Égypte, et restes -y jusqu’à ce que je te parle; car Hérode cherchera le petit enfant pour le faire périr.14 Joseph se leva, prit de nuit le petit enfant et sa mère, et se retira en Égypte.

L’origine de l’Égypte.

La civilisation égyptienne est très ancienne. Elle démarre environ 3150 avant J-C., au même moment que les premiers hiéroglyphes, des écritures imagées. A cette époque, un roi prénommé Narmer décide d’unir le nord et le sud de l’Égypte pour former un seul royaume et le diriger. (@Source Wikipédia)

L’Egypte antique était autrefois habité essentiellement que du peuple Noir. Au 7ème siècle, les premiers conquérants musulmans entrent en Égypte. Deux cents ans plus tard, les conversions à l’islam s’accélèrent et touchent toutes les populations du pays. Au 10ème siècle, l’arabe s’impose face au copte. La culture chrétienne est profondément ébranlée.

En résumé, les anciens Egyptiens appartenaient à une race africaine (Nègre) qui d’abord établie en Ethiopie est venue s’installer en Egypte en suivant le cours du Nil. Par la suite, la Grèce a pris à l’Egypte tous les éléments de sa civilisation, jusqu’au culte des dieux. (@Source Wikipédia)

b. ETHIOPIE, Esaïe 18:1
« Terre, où retentit le cliquetis des armes, Au-delà des fleuves de l’Éthiopie ! »

Actes 8.

26. Un ange du Seigneur, s’adressant à Philippe, lui dit: Lève-toi, et va du côté du midi, sur le chemin qui descend de Jérusalem à Gaza, celui qui est désert.

27. Il se leva, et partit. Et voici, un Éthiopien, un eunuque, ministre de Candace, reine d’Éthiopie, et surintendant de tous ses trésors, venu à Jérusalem pour adorer, 28 s’en retournait, assis sur son char, et lisait le prophète Ésaïe.

Quand la Bible parle de L’Ethiopie, Elle fait allusion au continent africain, et plus précisément ici, de l’Afrique Centrale qui avait dans l’antiquité les armées très fortes et puissantes.

c. LIBYE,
Lors de l’effusion du Saint-Esprit, le jour de la Pentecôte, les juifs de l’Egypte, de la Libye, ainsi que ceux de Cyrène étaient à Jérusalem.

Actes 2.10
…la Phrygie, la Pamphylie, l’Égypte, le territoire de la Libye voisine de Cyrène, et ceux qui sont venus de Rome, Juifs et prosélytes,

Tous ces peuples cités en dessus constituaient les deux grands ensembles qui formaient Alkebulan inferieur et supérieur (Ethiopie).

Le nom Africa n’apparaitra qu’après l’hégémonie de l’Empire romain. Dans le développement de l’Histoire de notre Continent, les conteurs édomites ont forcé à la mémoire de la majorité que la partie Afrique au sud de Sahara n’était habitée que par les sauvages qui découvriront la civilisation lors de la rencontre avec les occidentaux. Cette version de l’histoire est de loin, l’inverse de ce qui est vraie.

L’Ethiopie, c’est-à-dire, la partie supérieure, celle au sud du Sahara, était déjà, et très développée… ce qui fut une très grande surprise pour les occidentaux qui la découvrait. (Nous y reviendrons).

Nous allons dans cet article parler de LA PLACE DE L’AFRIQUE ET DES AFRICAINS DANS LA BIBLE.

Attestons d’entrée de jeu que la Bible est un Livre africain et non européen, écrit dans la quasi-totalité par les africains avec pour peuple central, un peuple africain : LES HEUBREUX.

Le peuple Hébreux en effet est un peuple africain, descendants d’Abraham et fils de Jacob, Israël. (Nous allons éclairer tous ces points au fur-et-à mesure que nous avançons).

1- LE PEUPLE DE DIEU EST NE EN AFRIQUE.

Exode1

1. Voici les noms des fils d’Israël, venus en Égypte avec Jacob et la famille de chacun d’eux :

2. Ruben, Siméon, Lévi, Juda, 3 Issacar, Zabulon, Benjamin, 4 Dan, Nephthali, Gad et Aser. 5 Les personnes issues de Jacob étaient au nombre de soixante-dix en tout. Joseph était alors en Égypte. 6 Joseph mourut, ainsi que tous ses frères et toute cette génération-là.

7 Les enfants d’Israël furent féconds et multiplièrent, ils s’accrurent et devinrent de plus en plus puissants. Et le pays en fut rempli.

Nous le savons aujourd’hui sans l’ombre d’aucun doute, et ce, grâce aux découvertes du grand Savant africain, le Prof. Cheick Anta Diop, que l’Afrique Pharaonique était Noire. C’est elle est à l’origine du « développent « connu » » de la Science, de la philosophie, de la mathématique, de la santé, etc.

En se multipliant en Egypte, les Sémites hébreux étant de la même couleur de peau que les Chamites égyptiens, il ne se faisait aucune parmi eux, distinction jusqu’au jour où vint un autre pharaon qui ne voulait plus que le système de gouvernement laissé par Joseph, continu à dominer l’Egypte.

Ceux qui sortirent de l’Egypte étaient au nombre de six cent trois mille cinq cent cinquante (603 550 hommes, sans compter les femmes, les enfants et la tribu de Lévi). ISRAËL ANTIQUE.

2- MOISE, LE PLUS CELEBRE AFRICAIN DE LA BIBLE

Exode 2

5 La fille de Pharaon descendit au fleuve pour se baigner, et ses compagnes se promenèrent le long du fleuve. Elle aperçut la caisse au milieu des roseaux, et elle envoya sa servante pour la prendre. 6 Elle l’ouvrit, et vit l’enfant: c’était un petit garçon qui pleurait. Elle en eut pitié, et elle dit: C’est un enfant des Hébreux!

10. Quand il eut grandi, elle l’amena à la fille de Pharaon, et il fut pour elle comme un fils. Elle lui donna le nom de Moïse, car, dit-elle, je l’ai retiré des eaux.

Le Moïse dont le récit fait état ici, était né d’une mère hébreu (les hébreux antiques étaient Noirs). La fille de Pharaon qui l’adopta était une fille Noire Egyptienne. Un jour, Moïse devenu grand, se rendit vers ses frères, et fut témoin de leurs pénibles travaux. Il vit un Égyptien qui frappait un Hébreu d’entre ses frères. (Exode 2.11).

Cet incident provoqua la fin du règne de Moïse comme futur souverain de l’Egypte. Il s’enfuit jusqu’en Ethiopie (Exode 2.15) où il épousa une éthiopienne (Noire), Séphora (Exo2.21), fille du sacrificateur de Madian, un descendant du patriarche Abraham.

Genèse 25:1 Abraham prit encore une femme, nommée Ketura.

2 Elle lui enfanta Zimran, Jokschan, Medan, Madian, Jischbak et Schuach.

Avec Séphora, Moïse engendra deux fils (Exode 18.3,4), qui sont naturellement deux lignées africaines dans la tribu de Lévi.

3- LA TOTALITE DU PEUPLE DES HEBREUX QUI EST SORTIE DE L’EGYPTE ETAIT NOIRE.

Exode 12

40 Le séjour des enfants d’Israël en Égypte fut de quatre cent trente ans. 41 Et au bout de quatre cent trente ans, le jour même, toutes les armées de l’Éternel sortirent du pays d’Égypte.

Ce grand peuple, les fils d’Israël, en sortant de l’Egypte s’empara d’un héritage où coule le lait et le miel, au-delà des fleuves de l’Ethiopie, c’est-à-dire : Afrique Centrale et en descendant.

(Nous y reviendrons)

Paul est confondu à Égyptien

4- LES AFRICAINS DU NOUVEAU TESTAMENT (BIBLE)

Nous l’avons déjà dit, les Egyptiens étaient Noirs.

Paul est confondu à égyptien.

L’histoire nous est rapportée dans le livre des Actes 21.37-39

37 Au moment d’être introduit dans la forteresse, Paul dit au tribun: M ‘est-il permis de te dire quelque chose ? Le tribun répondit: Tu sais le grec ?

38 Tu n’es donc pas cet Égyptien qui s’est révolté dernièrement, et qui a emmené dans le désert quatre mille brigands ?

39. Je suis Juif, reprit Paul, de Tarse en Cilicie, citoyen d’une ville qui n’est pas sans importance. Permets -moi, je te prie, de parler au peuple.

Paul comparé à un égyptien était lui-même africain, une ville carthaginoise. En effet, Carthage a fait l’histoire de l’Afrique ancienne avec le grand Général
Hannibal…

Vous souhaitez connaitre plus… Nous sommes disposés à animer des conférences ou des séminaires sur LA MEMOIRE EFFACEE D’UN PEUPLE.

(Connaitre notre identité effacée)

Votre contribution pour soutenir notre combat : RIB : 40021 01000 23055700201 24 Tel : WhatsApp : +241 77 4000 77

Notre page Facebook : https://www.facebook.com/groups/1149669768393073

NO COMMENTS

Leave a Reply