Home La Une LA RESTAURATION DE LA MEMOIRE EFFACEE D’UN PEUPLE : LES RACINES SPIRITUELLES...

LA RESTAURATION DE LA MEMOIRE EFFACEE D’UN PEUPLE : LES RACINES SPIRITUELLES DE L’AFRIQUE. ACTE 2. Par le Dr BOUSSOUGOU Abu’Kambale

0 230

«Nous commençons à exister en tant que peuple, au moment où les clefs de notre destinée sont entre nos mains» @Abu’Kambale

LES RACINES SPIRITUELLES
DE L’AFRIQUE

Genèse 1.26. Puis Dieu dit : Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu’il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre, et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre.

27. Dieu créa l’homme à son image, il le créa à l’image de Dieu, il créa l’homme et la femme.

Dieu (Elohim), c’est un pluriel, est un être spirituel, décide dans son conseil de se déployer dans une autre dimension (dimension naturelle et physique) en se donnant une autre identité qu’il va appeler Homme (Elohim créa l’Homme de lui-même)

L’Homme est donc une partie de la divinité mais qui vit dans un élément matériel appelé « chair ou corps). Avant qu’il ne soit naturel et limité dans le temps et l’espace, il est avant tout spirituel et illimité.

C’est dans cette logique que nous allons nous projeter pour comprendre que celui-ci tire sa substance du spirituel divin. Ses origines se trouvent alors au-delà du monde qui nous entoure.

Lorsque Elohim créa l’Homme, la traduction « Garnier » dit : « l’Eternel Dieu forma l’homme du limon de la terre ». (Genèse 2.7)

Le Limon c’est quoi ?

C’est une substance NOIRE comme la boue des égouts…c’est un dépôt de terre divisée et de débris organiques formés au fond des étangs, des fossés, ou entraînés par les eaux courantes dans les parties déclives des terrains…

Toute l’histoire confirme que les premiers Êtres que Elohim créa étaient Noirs. Et que l’Afrique fut leur première demeure pendant des millénaires avant de commencer leurs épopées migratoires dans la découverte du monde aussi lointain qu’il a pu paraitre.

Il est important que la nouvelle génération africaine découvre ses racines, ses fondations. Les racines portent en elles un esprit, positif ou négatif. Elles influencent une personne, une famille ou une nation…
Un peuple sans fondements, est un peuple misérable et sans avenir. Le vieux sage africain a dit : « L’homme jeune marche plus vite que l’ancien, mais l’ancien connais la route ». Il est important de savoir d’où l’on vient, pour savoir qui on est, afin de se construire un avenir sur des bases connues…

L’objectif de cet article est de nous amener à restituer les origines dans leur contexte d’antan.

ADAM ET EVE ETAIENT NOIRS (AFRICAINS)

Est-ce que cette déclaration nous surprend ?

Oui Adam et Eve étaient Noirs et ont vécu en Afrique. Leurs enfants et les fils des fils, des fils de leurs enfants étaient TOUS Noirs. C’est cette race qui peuplera toute la terre avant l’apparition des blancs et autres personnes de couleurs.

Les découvertes anthropologiques antiques et modernes nous surprennent extraordinairement.

Il suffit de faire un panorama géographique pour se rendre compte que, non seulement le Continent africain regorge de populations Noires, mais on découvre également que les premiers habitants de l’Europe avant l’invasion sauvage des Yamnayas étaient Noirs, les premiers en Asie étaient Noirs. Les Aborigènes de l’Australie qui sont les Autochtones de l’Océanie sont Noirs, les premiers à conquérir l’Amérique du Nord, du Sud et du Centre étaient Noirs.

QUAND APPARU LA RACE BLANCHE ?

Il n’y avait pas de blancs à l’époque antédiluvienne. C’est-à-dire qu’avant le déluge, il n’y avait que les Noirs qui existaient et vivaient sur toute la terre. Les personnes comme Noé et toute sa famille, étaient tous Noirs.
Selon l’archéo-génétique, les gènes liés à la peau blanche datent de 28 000 à 22000 ans et la plupart des Européens ne seraient blancs que depuis 8 000 ans.

Donc, selon des études anthropologiques, l’homme à la peau blanche n’existe que depuis 8.000 ans.

La falsification de l’histoire a été orchestrée à dessein…

La falsification de l’histoire est arrivée très tardivement au 14ème siècle pour justifier la traite négrière et l’esclavage.


ADAM ET EVE ETAIENT AFRICAINS

Je souhaite apporter des preuves claires pour nous permettre de restaurer la vérité, et de la vérité recevoir une liberté fondamentale qui, je le crois, nous permettra de bâtir un avenir glorieux. Genèse 2.10-14

Or il y avait un FLEUVE QUI SORTAIT D’ÉDEN pour arroser le jardin, et de là il se divisait et il devenait, pour ainsi dire, quatre têtes.

Le nom du premier est Pishôn ; c’est celui qui entoure tout le pays de Havila, où il y a de l’or. Et l’or de ce pays est bon. Là se trouvent aussi le bdellium et la pierre d’onyx. 13

Le nom du deuxième fleuve est Guihôn ; c’est celui qui entoure tout le pays de Koush.

Le nom du troisième fleuve est Hiddéqel ; c’est celui qui va vers l’est de l’Assyrie.

Le quatrième fleuve est l’Euphrate.

1- Le nom du premier est Pishôn ; c’est celui qui entoure tout le pays de Havila. Le pays de Havila se trouve dans le Soudan actuel, en Afrique.

2- Le nom du deuxième fleuve est Guihôn ; c’est celui qui entoure tout le pays de Koush. Koush c’est l’Ethiopie, en Afrique.

Les fleuves qui passent par l’Ethiopie et par le Soudan, c’est le Nil (blanc et bleu) et qui se jette dans la méditerranée

3- UN FLEUVE QUI SORTAIT D’ÉDEN

Il faut donc pour nous nécessaire de repartir à la source du fleuve qui passe par l’Ethiopie et le Soudan, donc le Nil.

Quelle est la source Nil ?

Si nous découvrons sa source, alors nous connaitrons ainsi l’emplacement du jardin d’EDEN.

La source du Nil, lorsque nous regardons les cartes d’aujourd’hui, se trouve dans le grand Lac Nyanza ou Lac Victoria en Ouganda, en Afrique.

Les Saintes-Ecritures affirment dans Genèse 2.8 « Puis l’Éternel Dieu planta un jardin en Éden, du côté de l’orient, et il y mit l’homme qu’il avait formé ».

Quand nous observons ce verset, nous constatons une falsification.

Quelqu’un y aurait ajouté « du côté de l’Orient », car lorsque nous arrivons à la conclusion que Eden prenait sa source dans le Lac appelé aujourd’hui Victoria, qui n’est pas en Orient mais en Afrique Australe (du moins selon l’emplacement dénominationnelle actuel).

Notre Histoire nous appartient, il nous revient à nous de la connaitre et de la raconter à nos enfants pour qu’enfin les ténèbres ne continuent plus à régner sur notre Peuple.
@Abu’Kambale

A SUIVRE… DIMANCHE PROCHAIN A 16H00

NO COMMENTS

Leave a Reply