Home Société Gabon/ Sogatra : le Président du Synaatec, Cyrille Ndoudi Ledoumou, fait le...

Gabon/ Sogatra : le Président du Synaatec, Cyrille Ndoudi Ledoumou, fait le point sur les avancées liées à leur cahier de charges.

0 346

Satisfaits par les avancées significatives inhérentes à leurs revendications, les partenaires sociaux des syndicats de la Sogatra, par la voix de Ndoudi Ledoumou Cyrille Gaston, Président du syndicat National des Agents Administratifs, des Techniciens et conducteurs (SYNAATEC/ COSYGA), remercient le CTRI pour les solutions concrètes déployées à la faveur des attentes énumérées dans leur cahier de charges.

Une vue du Bus Sogatra sur le point de départ…

Aussi, ont-ils saisi la même occasion pour féliciter le Président de la Transition, chef de l’Etat, Brice Clotaire Oligui Nguema, pour le coup de libération du peuple gabonais longtemps opprimés et réduit en silence.

« Aujourd’hui, le soleil s’élève sur le Gabon, et un espoir renaît à la Sogatra longtemps sous le joug de la maltraitance financière et le coup de la fermeture ». A martelé Cyrille NDOUDI LEDOUMOU.

Avant d’ajouter : « Nous sommes satisfaits des avancées du cahier de charges réalisées par la Direction générale sortante sous l’égide du Directeur Général, Laurent SKITT AUKENGUET. Toutefois, beaucoup reste à affaire pour éponger la quasi-totalité de notre chapelet de revendications« 

En effet, il importe de rappeler que des multiples grèves à la Sogatra sont relatives au chapelet des revendications légitimes. La grève du 06 février 2021, regroupant tous les syndicats de la Société gabonaise de Transports, avait élaboré après une concertation, un seul cahier de charges. Pour ce faire, l’ex Directeur général de la Sogatra, Laurent SKITT AUKENGUET, avait ouvert les négociations le 27 Mai 2021 entre la direction générale et les syndicats. Aujourd’hui, suite à l’intervention louable du CTRI, ils ont jugé judicieux de faire le point sur les avancées liées à leur cahier de charges. Notamment :

Le point 1-2 sur la vérification et la conformité de la grille salariale a été résolu ;

Le point 2-1 du cahier de charges sur l’application et la régularisation de la classification socioprofessionnelle des agents a eu son début de traitement avec près de la moitié du personnel, a vu son salaire être augmenté ;

Le point 5-1 du cahier de charges sur le paiement intégral des arriérés de salaires est presque réglé. Il ne reste qu’un mois pour certains agents ;

Le point 6-1 du cahier de charges sur la dette CNSS, a été réglée par l’Etat seulement jusqu’en 2021 ;

Enfin le point 7-1 du cahier de charges sur l’annulation du protocole d’accord de la décote.

Cela dit, ils sont satisfaits des avancées du cahier de charges réalisées par le Directeur Général sortant, Laurent SKITT AUKENGUET, même si, beaucoup reste à faire.

« Nous profitons également de cette occasion pour féliciter la nouvelle Présidente du Conseil d’administration, Madame Nadine OGOULA epse OBIANG, le nouveau Directeur Général Monsieur Florent BAKITA et le nouveau Directeur Général Adjoint Monsieur Guy Patrick LAMOU KOUMASSAMBA« . A déclaré le Président du Synaatec.

Cependant, ils invitent la nouvelle direction générale à se pencher prioritairement sur les points restant de leur cahier de charges, et d’en faire leur base de travail avec l’implication des syndicats afin de résoudre dans les meilleurs délais, les points restés en suspens. Il s’agit de :

1-1. Traitement et mise en application des recommandations des différents rapports d’audits de la SOGATRA ;

3-1. Clarification sur la gestion et la vente des véhicules et autres objets soumis à la réforme ;

4- L’organisation des élections des délégués du personnel ;

5-1. Le paiement du dernier mois d’arriérés de salaires 2018- 2019.

5-2. Paiement intégral des arriérés de prime de COVID 19 ( gratuité) ;

5-3. Remboursement des 19 mois de la décote prélevée dans leurs salaires ;

6-1. Régularisation de la dette et versement des cotisations CNSS à partir de 2021 et l’ANAMGS depuis plusieurs années ;

6-2. Renouvellement de la convention avec un médecin du travail pour une meilleure prise en charge du pan santé et sécurité au travail ;

7-2. Mise en place des collectifs (CAE) d’établissement ;

7-3. Mise en place du comité permanent de la concertation économique et sociale (CPCES).

« Nous remercions la Direction Générale sortante, en même temps nous souhaitons bonne chance à la nouvelle direction générale. Que Dieu bénisse la SOGATRA, c’est enfin notre essor vers la félicité et Dieu bénisse le CTRI pour un Gabon Prospère » A Conclu Cyrille Ndoudi Ledoumou, président du Synaatec.

Récit/Peuple Infos.

NO COMMENTS

Leave a Reply