ondo

BUB

Home Tags Posts tagged with "La pensée Azizetique"

La pensée Azizetique

0 365

Espérant être gratifiés au sortir de l’élection présidentielle tronquée du 26 août dernier, sans succès, les deux ex hommes forts de l’Ogooue-Ivindo se livreraient en douce, une guerre sans merci dans un contexte politique à haut risque où les coups bas sont érigés en règle.

A ce qu’il semble, le coup de libération du 30 août dernier, opéré par le CTRI est venu mettre fin aux ambitions démesurées de ces antagonistes qui, dans un récent passé, occupaient des positions stratégiques aux côtés de leur mentor déchu Ali Bongo. Un Retournement de situation qui, par ricochet, suscitent une kyrielle de querelles entre les partisans de ces derniers. Mettant ainsi en exergue, le syndrome de la nostomanie qui plane sur eux depuis la prise du pourvoir par les hommes en treillis.

Selon les proches de Bilie-By-Nze, c’est Steeve Nzegho Dieko qui est nostalgique de la chute d’Ali Bongo du fait qu’il comptait énormément sur la présence d’Ali Bongo au pouvoir pour se maintenir aux affaires, alors qu’il brillait par une incompétence notoire en dépit de son doctorat en science politique qui, est d’ailleurs sujet à caution. Ils estiment que le SG du PDG n’avait pas les capacités de diriger le secrétariat exécutif. Selon eux, c’est le secrétaire général le plus médiocre que le PDG ait connu. Avant d’ajouter, qu’il n’a de cesse tiré le Parti par le bas en dépit des alertes lancées à maintes reprises sur sa mauvaise gestion au quotidien. Aujourd’hui, l’histoire nous donne raison. Déplorent t-ils.

Archi faux ! Rétorquent les partisans de Steeve Nzegho. D’après ces derniers, dans un pays sérieux, dirigé par des hommes sérieux, un ancien repris de justice à la moralité douteuse ne peut nullement être premier ministre, chef du gouvernement. L’histoire retiendra qu’il est le dernier premier ministre d’Ali Bongo. D’ailleurs, en nommant Bilie-By-Nze Premier ministre le 9 janvier dernier, les observateurs avisés avaient estimé que ce choix laissait présager la chute imminente d’Ali Bongo. Au regard de cette nomination iméritée et son assujettissement à son mentor déchu, on peut dire sans risque de se tromper que c’est Bilie-By-Nze qui est Nostalgique de la fin de règne d’Ali Bongo et non Steeve Nzegho Dieko. Ont-ils martelé.

Minal ! (mensonge en fang), réplique les fidèles de Bilie-By-Nze, Steeve Nzegho Dieko n’a eu nullement un parcours honorable comme Bilie-By-Nze, un secrétaire général d’un Parti, cité par le CTRI sous réserve de présomption d’innocence pour des malversations ? Heureusement pour lui que les chef- d’accusations qui pesaient sur lui ont été provisoirement retiré, sinon Dieu seul sait le nombre de personnes ça aurait éclaboussé dans son cercle. Ont-ils relaté.

Il importe aussi de rappeler que, Steeve Dieko était sénateur nommé grâce à la seule volonté de Cyriaque Mvourandjami et, par la suite 4e vice président du Sénat. C’est Pourquoi, pour se défaire de celui à qui il se sentait redevable, il avait décidé de se porter candidat à la députation en bulletin unique en lieu et place de Guy Maixent Mamiaka ; et ce, pour mettre fin au chantage récurrent de Mvourandjiami et, surtout au feuilleton de SG illégitime. N’eut été la prise du pouvoir par le CTRI, il comptait court-circuiter Ossouka Raponda qui était en pôle position pour l’accession à la Présidence de l’Assemblée nationale. Ont Révélé les partisans de Bilie-By-Nze.

Avant d’ajouter, Steeve Nzegho voulait coûte que coûte prendre le perchoir du parlement en profitant des états d’humeur d’Ossouka Raponda et Yann Ghislain Ngoulou. Et ce, en machinant malicieusement la nomination de Bilie-By-Nze, à la fonction de Président du Conseil Économique et social après la présidentielle.

Selon les soutiens de Bilie-By-Nze, le plan de Steeve Nzegho a échoué depuis « le salut national ». Aujourd’hui, Il est hors d’état de nuire. Donc, c’est bel et bien Steeve Nzegho Dieko qui se trouve tourmenté par la chute du Distingué camarade Président. Ont-ils lâché.

Des accusations susmentionnées que nient en bloc les hommes de Steeve Nzegho Dieko. D’après eux, Bilie-By-Nze savait qu’il ne pouvait plus revenir à la primature. L’heure était au travail. D’autant plus qu’il avait comme potentiels remplaçant, Yves Fernand Mamfoumbi, Erlyne Antonella Ndembet et la Ngounda du CTRI Camelia Ntoutoume Leclercq soutenu par le duo Sylvia Bongo Ondimba – Jessy Ella Ekoghat. Selon les alliés de Steeve, Bilie-By-Nze comptait énormément sur Ali Bongo Ondimba et Mohamed Ali Saliou pour se maintenir à la primature. Ses prévisions ayant échoué, Alain Claude doit certainement maudire le CTRI de l’avoir enlevé son OS à croquer au siège du 2 décembre. C’est lui le véritable malheureux de la chute d’Ali Bongo. D’ailleurs, pourquoi a t-il disparu des écrans radars ? Lui au moins n’est pas en résidence surveillée comme Steeve Nzegho Dieko. Pourquoi n’arpente t-il plus les médias pour raconter des balivernes ? Mieux, il était même prêt à représenter le candidat Ali Bongo Ondimba au débat télévisé pour lui témoigner son attachement indéfectible. C’est donc dire qu’Ali Bongo a emporté avec lui, Bilie-By-Nze. Par conséquent, il va aussi connaître la traversée du désert comme les autres au moins pour 3 ans. Ont martelé les Nzegho Dieko boys.

Des arguments que ne semblent apprécier les pro Bilie-By-Nze. D’ailleurs, ces derniers se posent la question de savoir ce qu’on peut retenir du passage de Steeve Nzegho Dieko au secrétariat exécutif du PDG ? Si ce n’est des accusations à tort ou à raison d’avoir monnayé les investitures et autres nominations. À celà, s’ajoute l’affaiblissement des candidats de sa formation politique par un modique franc électoral à hauteur de 20 millions pour la députation et 15 millions pour les locales. Sans omettre le détournement des enveloppes des Partis politiques de la majorité dont il est soupçonné. Pour rappel, son arrestation a eu lieu chez Noureddine Bongo. Autant de faits, qui prouvent à suffisance que Steeve Dieko faisait partie des enfants gâtés du régime déchu. Ce qui, par conséquent, justifie la Nostomanie qu’il éprouve suite à la chute d’Ali. Ont-ils dénoncé.

Pour conclure, les alliés de Bilie-By-Nze se demandent pourquoi Steeve Nzegho Dieko refuse t-il jusqu’à ce jour, de démissionner du PDG, préférant qu’on lui y oblige de force pour se mettre à la disposition de la justice ? C’est autant de preuves qui laissent transparaître sa nostalgie due à la perte du pouvoir d’Ali Bongo.

Au regard de la réciprocité des allégations distillées à tort ou à raison par les proches de ces deux leaders de la province ogivine, nous sommes en droit de nous poser la question de savoir Qui, de Bilie-By-Nze et Steeve Nzegho Dieko est habité par le syndrome de la nostalgie suite à la chute d’Ali Bongo le 30 août dernier ?

Azizetiquement vôtre !

Ali Akbar Azizet, Journaliste d’investigation politique, Conseiller politique indépendant, spécialiste du Gabon

ACTUALITE

0 8
Améliorer les connaissances pour renforcer les initiatives durables et contribuer de manière significative à la transition écologique, est le nouveau défi de la Setrag....

SOCIETE

0 3
Pour le bien-être des salariés, les partenaires et les riverains, les questions de santé, d'éducation et d'environnement, constituent la clé de voûte de l'engagement...

POLITIQUE

0 38
Si la victoire des panthères du Gabon face à la Gambie a suscité la joie et l'allégresse dans le pays tout entier, il n'en...

ECONOMIE

0 97
L’univers de la finance au Gabon est-il si subordonné que cela aux pratiques douteuses et autres irrégularités en matière d’opérations de grande envergure ?...

FAITS DIVERS

0 29
L'erreur étant humaine, nul sur terre ne saurait agir ou réagir en toutes circonstances de manière parfaite et rationnelle parce que la perfection...

CULTURE

0 117
La journée portes-ouvertes du musée national des arts, rites et tradition du Gabon s'est déroulée jeudi 16 mai dernier, sous le thème "Les musées...

INTERNATIONAL

0 382
Un accord de partenariat d’une valeur de 1,24 milliard de dollars a été signé à Riyad, en Arabie Saoudite, entre Olam Agri et le...

SPORT

0 45
Parmi ses multiples initiatives RSE en faveur de ses employés et des populations en général, Olam-Palm Gabon, n'a pas mis en reste la promotion...