ondo

BUB

Home Tags Posts tagged with "La pensée Azizetique"

La pensée Azizetique

0 1107

Par Ali Akbar Azizet : Le Parti Démocratique Gabonais (PDG), formation politique vielle de 54 ans, est-elle à ce jour, en phase avec ses règlements et statuts au regard des dispositions de l’article 32 de son bréviaire qui stipule que « le Président du Parti propose à l’élection du Congrès, la liste des membres du Secrétariat exécutif ; du Conseil national ; du Bureau politique et de son Comité permanent ; du Conseil consultatif des sages et du Comité central ? »

Steeve Nzegho Dieko, nouveau Secrétaire général du PDG, nommé en violation des statuts du Parti…

En effet, le Président du Parti examine pour arbitrage avant l’investiture du Bureau politique, toutes les candidatures aux fonctions publiques électives. Il est assisté dans ce rôle par le Secrétaire général et le Comité permanent du Bureau politique. Aussi, le Président du Parti met en place par décision et sur proposition du Secrétaire général, des commissions Ad Hoc.

Dans l’intervalle des réunions du Congrès, en cas de nécessité politique, le Président du Parti peut procéder, après avis ou sur proposition du Secrétaire général, aux réajustements des instances mises en place par le Congrès et au remplacement des responsables du Parti, membres des instances qu’il préside, notamment en cas d’incompatibilité, d’empêchement définitif, de démission ou de décès, conformément à l’article 8 des présents statuts.

L’article 8 des présents statuts mentionne que : l’accession à un organe ou à une fonction de responsabilité se fait soit par élection, sur la base du contrôle électoral interne, soit par nomination du Président du Parti.Toutefois, en cas de nécessité, elle peut se faire par consensus. Les conditions et modalités de choix par consensus sont précisées par une note d’orientation.

Du coup, le remplacement d’Éric Dodo bounguendza quand bien même ce dernier a été nommé au Haut commissariat de la République (HCR) est en violation des textes qui régissent le bon fonctionnement du Parti dit de masse.

Pour la petite histoire, pour prendre cet exemple, lorsque Faustin boukoubi démissionna de son juteux poste de Secrétaire général du Parti démocratique gabonais à cause des humiliations des membres du Mogabo qui lui faisaient avaler les couleuvres, le Distingué Camarade Président convoqua une réunion du Comité permanent du bureau politique afin de désigner un Secrétaire intérimaire jusqu’à l’organisation d’un Congrès.

Et, le Secrétaire général intérimaire qui avait été retenu n’était autre qu’Éric Dodo bounguendza, jusqu’à l’organisation du Congrès de la revitalisation et de la génération.

Donc, Steeve Nzegho Dieko devrait demeurer à la limite, un Secrétaire général intérimaire jusqu’à l’organisation d’un Congrès comme celui reporté le 12 décembre dernier.

C’est donc dire que la nomination de Steeve Nzegho Dieko est entachée de plusieurs irrégularités sur la forme et dans le fond.

Fort de cela, la question est de savoir si son prédécesseur, Eric Dodo bounguendza, avant son éviction du poste de Secrétaire général du Parti présidentiel, avait-il proposé ces nominations au Distingué Camarade Président ? Ou bien, Eric Dodo bounguendza, alors Secrétaire général a t-il proposé des commissions Ad Hoc, mise en place par décision du Distingué Camarade président ?

Autrement dit, le Distingué Camarade Président était-il assisté du Secrétaire général du Comité permanent du bureau politique avant de procéder aux nominations exemptées du Congrès ?

Au regard de ces interrogations, peut-on conclure que la nomination de l’actuel Secrétaire général du Parti démocratique gabonais, Steeve Nzegho Dieko n’est nullement en phase avec l’article 32 ci-dessus ?

Parce que, vous conviendrez avec nous, que la nomination de Steeve Nzegho devait se faire au cours d’un Congrès conformément aux dispositions statutaires. L’opinion s’attendait en toute logique, à suivre de nouvelles nominations au sortir du Congrès qui avait été annoncé pour le 12 décembre 2021, et qui, contre toute attente, avait été annulé à la dernière minute. Or, c’est dans ce cas de figure, que le Parti au pouvoir aurait été en phase avec ses statuts et règlements.

Par ailleurs, force était de constater que le document faisant office des nominations au sein du Secrétariat exécutif, circulant sur les réseaux sociaux n’avait nullement été signé par le Président du Parti en ce qui concerne la forme.

Dans tous les cas, la nomination de Steeve Nzegho Dieko, l’actuel Secrétaire général du PDG est à géométrie variable au regard des dispositions des articles ci-visés. D’autant plus que sa nomination doit se faire au cours d’un congrès et non dans ce cas de figure.

Nous y reviendrons…

Ali Akbar Azizet, Journaliste d’investigation politique, Conseiller politique indépendant, spécialiste du Gabon.

ACTUALITE

0 9
Améliorer les connaissances pour renforcer les initiatives durables et contribuer de manière significative à la transition écologique, est le nouveau défi de la Setrag....

SOCIETE

0 5
Pour le bien-être des salariés, les partenaires et les riverains, les questions de santé, d'éducation et d'environnement, constituent la clé de voûte de l'engagement...

POLITIQUE

0 38
Si la victoire des panthères du Gabon face à la Gambie a suscité la joie et l'allégresse dans le pays tout entier, il n'en...

ECONOMIE

0 97
L’univers de la finance au Gabon est-il si subordonné que cela aux pratiques douteuses et autres irrégularités en matière d’opérations de grande envergure ?...

FAITS DIVERS

0 29
L'erreur étant humaine, nul sur terre ne saurait agir ou réagir en toutes circonstances de manière parfaite et rationnelle parce que la perfection...

CULTURE

0 117
La journée portes-ouvertes du musée national des arts, rites et tradition du Gabon s'est déroulée jeudi 16 mai dernier, sous le thème "Les musées...

INTERNATIONAL

0 382
Un accord de partenariat d’une valeur de 1,24 milliard de dollars a été signé à Riyad, en Arabie Saoudite, entre Olam Agri et le...

SPORT

0 45
Parmi ses multiples initiatives RSE en faveur de ses employés et des populations en général, Olam-Palm Gabon, n'a pas mis en reste la promotion...