ondo

BUB

Home Actualité

0 37

Pour fignoler leur base relationnelle avec les populations du quartier Nseng Nkele en vue de partager au mieux l’ambition politique de leur champion Ali Bongo Ondimba en prélude à la présidentielle 2023, une délégation conduite par Samson Boubala Kombila, Coordinateur du CAP LBV 2023 au 2ème Arrondissement de la commune de Libreville, est allée à la rencontre des compatriotes vivants dans cette partie de la capitale, samedi 21 janvier 2023, pour y entreprendre une causerie politique de proximité. Il est à notifier que ces échanges ont été chapeautés par la participation du Coordonnateur général dudit Mouvement, Richard Obiang Ava.

Le Coordonnateur général du CAP, Richard Obiang Ava (à droite) et le Coordinateur du 2ème Arrondissement, Samson Boubala Kombila.

L’objectif visé par le Comité d’action Politique (CAP) Libreville 2023, étant la réélection d’Ali Bongo Ondimba à l’issue de la présidentielle qui se tiendra dans quelques mois, le Coordinateur Général du CAP lbv 2023 Richard Obiang Ava et le Point focal du 2ème arrondissement, Samson Boubala Kombila ont jugé opportun de discuter de vive voix avec les habitants de Nseng Nkele, sur des questions d’ordre politique. Et ce, pour permettre à leurs interlocuteurs d’être au même diapason qu’eux, quant à la compréhension de la vision politique d’Ali Bongo face aux enjeux qui prévalent le scrutin présidentiel tant attendu.

Une vue des participants ayant pris part à la causerie politique du CAP LBV 2023.

Les deux leaders dudit Comité étaient accompagnés des membres de leur directoire, en l’occurrence, Théo Kenake, Coordinateur adjoint 2 ; Leatitia Biyé Trésorière Générale ; Willy Ebang, Secrétaire Général, Eric Mve, le chargé de la communication ; et, Ntsame Allogho, responsable en charge de la mobilisation des femmes. Une équipe qui, dans sa communication avec les jeunes, les femmes et les notables de Nseng Nkele, aura emprunté des mots francs pour véhiculer les messages et proposer des réponses et des solutions concrètes susceptibles de donner satisfaction aux multiples attentes des habitants du quartier. D’ailleurs, pour en faire la démonstration, le Coordinateur Général, Richard Obiang Ava, en a saisi l’occasion, en prenant l’engagement d’offrir séance tenante, de l’emploi à un jeune étudiant et à deux femmes ayant exprimé le besoin.

Une vue des membres du directoire du CAP LBV 2023

« Le CAP Libreville 2023, est un mouvement politique et citoyen. Nous faisons dans la sensibilisation, tout en gardant comme objectif, la réélection d’Ali Bongo Ondimba en 2023. Vous qui n’êtes pas dans les partis politiques, rejoignez nous au CAP. Je voudrais dire aux jeunes, que la politique est une affaire sérieuse. Si vous ne faites pas la politique, elle vous fera. Vous allez subir les décisions des politiques. C’est pourquoi nous vous invitons à adhérer au Cap pour que vous deveniez des acteurs et des animateurs de la politique de votre pays » A martelé Richard Ndong Ava.

« Cet après-midi, on a voulu communier avec vous, pour vous présenter le CAP ; pour vous dire que désormais, entre autres outils politiques, il y a le Cap. Toutefois, il faut préciser que le Cap n’est pas un parti politique, mais un Mouvement politique pour la réélection du Président Ali Bongo Ondimba en 2023. C’est donc un mouvement qui prendra fin après la présidentielle. » A souligné Samson Boubala Kombila.

L’un des jeunes du quartier Nseng Nkele, prenant la parole…

Lors des échanges, les jeunes en ont profité pour se défouler. A l’image d’un étudiant frustré par le chômage. « Ici au quartier, nous nous sentons abandonnés à nous-mêmes. Nous croupissons dans la misère et le chômage. Certes, tout ce que vous nous dites est bien beau […] vous nous demandez d’adhérer à votre mouvement et de devenir des acteurs. Mais qu’est-ce qui nous rassure qu’après la réélection d’Ali Bongo, au moment de la redistribution des cartes, vous allez pensez à nous ? » Une interrogation qui a de suite, trouvé une réponse concrète de la part du Coordonnateur général du CAP, Richard Obiang Ava, qui, n’a pas hésité à embaucher ce dernier dans l’immédiat au sein de son entreprise privée. Un geste fort, qui illustre le but visé par la démarche du CAP après la réélection d’Ali Bongo Ondimba en 2023.

Les notables quant à eux, après avoir écouté sagement l’offre politique des jeunes leaders du CAP, n’ont pas hésité à encourager l’initiative tout en exhortant leurs visiteurs à respecter leurs engagements et à plaider pour l’essor du quartier auprès des plus hautes autorités du pays.

Valéry M.

ACTUALITE

0 37
Pour fignoler leur base relationnelle avec les populations du quartier Nseng Nkele en vue de partager au mieux l'ambition politique de leur champion Ali...

POLITIQUE

0 112
C'est la question qui taraude sans cesse les esprits de bon nombre d'observateurs de la vie politique du Parti au pouvoir depuis la mise...

ECONOMIE

0 104
Entrée en circulation le 15 décembre dernier, la nouvelle gamme de billets de la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC) a fait l’objet...

SOCIETE

0 32
Le 17 janvier 2023, vers 20h40, un train de ravitaillement de matériels pour le chantier de reconstruction de la voie a malheureusement heurté 4...

FAITS DIVERS

0 114
La nouvelle enflamme la toile et même les bas quartiers de la Commune d’Oyem, le Maire, premier magistrat de la ville serait à nouveau...

CULTURE

0 263
L'esplanade du Campus du groupe IHEM section Gabon, sis à STFO à la Peyrie, a servi de cadre ce lundi 09 janvier 2023, pour...

INTERNATIONAL

0 594
Le cache-sexe de la Françafrique a 72h pour quitter le territoire malien ! L'affaire des 49 mercenaires ivoiriens écroués au Mali depuis le 10...

SPORT

0 663
Pierre Alain Mounguengui, pointé du doigt pour sa gestion du football gabonais jugée approximative, voire chaotique, par ses détracteurs, demeure zen et impertubable à...