ondo

BUB

Home Tags Posts tagged with "Dieudonné Minlama Mintogo"

Dieudonné Minlama Mintogo

0 424

Après deux (02) années de formation initiale à la faveur des Instituteurs du 1er degré, l’Institut de formation professionnelle dans sa filière Education, a organisé ce samedi 31 juillet 2021, sous le parrainage de Dieudonné Minlama Mintogo, la cérémonie de remise de diplômes de la 2ème promotion d’enseignants du primaire, sortie du temple du savoir, dit « La Référence ». Une cérémonie de couronnement, riche en symboles, au cours de laquelle, les impétrants se sont vues décerner les diplômes par ordre de mérite.

Le Parrain, Dieudonné Minlama Mintogo, le Directeur-Fondateur et les nouveaux diplômés…

Dieudonné Minlama Mintogo, en sa qualité de Parrain de la 2ème promotion des Instituteurs du 1er degré mise à l’honneur, face à ses fieuls, a tenu à prodiguer de sages conseils à ces derniers afin de les préparer moralement à affronter leur avenir professionnel avec beaucoup de courage et de sérénité. Il les a exhorté à pratiquer leurs fonctions d’instituteurs avec passion et amour et, à nourrir des ambitions plus élevées durant tout le processus de leur carrière.

Le Directeur général- Fondateur de l’école normale privée des Instituteurs, Jean Charles Ekong Ndong.

« Je suis pour le travail ; je suis pour l’excellence. Je viendrai sûrement vous voir demain là où vous allez enseigner. J’aimerais pas qu’on me dise les choses qui ne valorisent pas ce parrainage. Je voudrais qu’on me dise que cette promotion, est un modèle d’excellence et d’abnégation. Parce qu’on n’obtient pas des résultats sans un travail acharné. Pour ceux qui n’ont pas encore le Bac, pensez à gravir les échelons, en vue d’enseigner plus tard au second degré. Allez encore plus haut ! Ne vous arrêtez pas ! C’est pas la fin, c’est le début ! Ce qui travaillent sont toujours récompensés. » A martelé le Parrain à l’endroit de ses fieuls.

L’assistance en image… les officiels, les enseignants, les parents et les impétrants…

Conscient de l’assiduité et du dur labeur éprouvés par les impétrants et la bonne volonté de Dieudonné Minlama à parrainer la 2ème promotion de l’école normale privée des Instituteurs, le Directeur général – Fondateur de l’institut, Jean Charles Ekong Ndong, n’a pas hésité d’exprimer toute sa reconnaissance et ses remerciements à l’endroit du Parrain, des enseignants et des nouveaux diplômés.

Le Parrain, recevant le cadeau des mains du Directeur-Fondateur de l’Institut…

« Les résultats obtenus à ce jour, qui témoignent du travail professionnel très significatif, peuvent se résumer notamment par : Hier vous étiez aveugles, aujourd’hui, vous pouvez tenir une classe avec toutes les compétences requises à la tâche. » A souligné le Fondateur de l’école. Avant de rassurer aux autorités du ministère de l’éducation nationale, en sa qualité de partenaire privé, que l’Institut dont il a la charge, ne ménagera aucun effort pour que le système éducatif gabonais soit compétitif, dynamique et efficace. »

Quant à la Major de la 2ème promotion des Instituteurs, la nommée, Nze Lucherie Justica Adèle, épris de joie et d’émotions, elle aura pris la parole au nom de l’ensemble des impétrants, pour manifester leur nostalgie suite à une période de formation et de partage qui marquera dit-elle, leur vie.

« Ces années passées à l’école furent denses, non seulement en apprentissage, mais aussi bien sûr en émotions fortes, en rencontres et en partage. Dans cette ambiance de stress et de compétion, de travail et d’efforts, au lieu de jouer la carte de chacun pour soi, nous sommes restés solidaires en se serrant les coudes. » A rappelé la major, en concluant en ces termes : « Nous pouvons être fiers de ce diplôme et de notre formation qui nous donne des atouts importants pour notre vie professionnelle. »

Pour joindre l’utile à l’agréable, le protocole de remise de diplômes a été enrichi par une séance de remise de cadeaux symboliques au cours de laquelle le Parrain de ladite promotion, Dieudonné Minlama Mintogo, s’est vue offrir des mains du Directeur-Fondateur de l’Institut, un magnifique objet d’art hautement illustratif. Puis, s’ensuivra le tour de chaque diplômés de recevoir son petit cadeau en plus du parchemin. Bref, la cérémonie aura tenu toutes ses promesses dans une ambiance bon enfant…

Valéry M / Peuple Infos

ACTUALITE

0 160
Depuis la prestation de serment d'Ali Bongo Ondimba, à la magistrature suprême le 27 septembre 2016, à l'issue d'une élection présidentielle contestée, face au...

POLITIQUE

0 125
L'ancien fédéral, député Marcelin Moussavou, est accusé à tort ou à raison de traîtrise envers celle qui l'a soutenu dans ses activités fédérales, la...

ECONOMIE

0 122
Bien avant 1960, le Gabon faisant partie des pays de l'Afrique Équatoriale Française (AEF), dépendait de Brazzaville en tant que capitale politique. C'est lorsqu'il...

SOCIETE

0 137
Dans le cadre de son engagement auprès des populations gabonaises, l’entreprise Gabon Special Economic Zone(GSEZ) représentée par M. Anil PRASHAR, Responsable QHSE, a procédé...

FAITS DIVERS

0 306
"L'homme quittera son père et sa mère et s'attachera à sa femme" ainsi parle l'Eternel des Armées. Une parole vivante qui justifie la célébration...

CULTURE

0 45
Bonjour chers Lecteurs Soyez encore remplis de la grâce divine en ce jour. Pour ce nouveau numéro, nous allons nous intéresser de près au...

INTERNATIONAL

0 203
Le cache-sexe de la Françafrique a 72h pour quitter le territoire malien ! L'affaire des 49 mercenaires ivoiriens écroués au Mali depuis le 10...

SPORT

0 448
Pierre Alain Mounguengui, pointé du doigt pour sa gestion du football gabonais jugée approximative, voire chaotique, par ses détracteurs, demeure zen et impertubable à...