Home Faits Divers Gabon / Drame : Une jeune gabonaise perd sa vie après une...

Gabon / Drame : Une jeune gabonaise perd sa vie après une césarienne

0 990

Une jeune fille gabonaise de 18 ans, Chérine Hortifa Bayaka Maganga, élève en classe de 2nde dans un collège privé de la place, est morte, mercredi dernier vers 23 heures, après une erreur chirurgicale survenue dans une clinique dénommée Bethaïda, lors de l’accouchement par césarienne des jumeaux, elle sera emmenée trop tard et/ou cliniquement morte à  l’hôpital d’Instruction des armées du PK9, dans la banlieue de Libreville.

Peuple Infos, le journal citoyen en ligne…

Elle y avait été transférée illico presto après son accouchement par césarienne dans une clinique de fortune dénommée Bethsaïda, située entre les échangeurs IAI et Lalala, dans le 5e arrondissement de la capitale. Selon des témoignages concordants, la jeune fille était déjà morte à son arrivée à l’hôpital d’Instructions des armées. Deux semaines après le drame, sa famille ne comprend pas la nature de l’opération chirurgicale qui a entraîné la mort de la fille. La mère de la défunte se souvient seulement que sa fille s’est rendue quatre jours plutôt à la clinique Bethaïda pour y accoucher.

Le choix de l’établissement sanitaire par les proches de la défunte était dû selon eux, à la grève qui paralyse les hôpitaux publics. D’après une source familiale, Chérine Hortifa Bayaka Maganga portait une grossesse de jumeaux. Après avoir constaté lors de la dilatation du col de la jeune parturiente que les deux enfants étaient dans une position siège, le Dr Fila, de nationalité congolaise, responsable de la clinique, aurait pratiqué la césarienne.
Mais l’opération se serait mal passée.

Quatre jours plus tard, la santé de Chérine Hortifa Bayaka Maganga s’est considérablement dégradée. Le médecin rassurait les proches que tout irait mieux. Conduite d’urgence à l’hôpital d’instruction des armées du PK9, la jeune fille est malheureusement passée de vie en trépas.

Qu’est ce qui s’est réellement passé pour que la jeune fille trouve la mort après avoir accouché par césarienne ? La question taraude les esprits des parents de la défunte. Sur le terrain de l’enquête, deux hypothèses sont avancées ? Primo : Chérine Hortifa Bayaka Maganga serait décédée des suites d’une hémorragie interne ? Secundo : certains organes vitaux de la jeune parturiente auraient été touchés lors de l’intervention chirurgicale ?

C’est la dernière thèse qui est soutenue par les proches de la défunte. Ils fondent leurs convictions sur la terrible douleur abdominale dont se plaignait la jeune fille après la césarienne. Il se susurre qu’un incident se serait produit lors de l’opération pratiquée par le Dr Fila. La jeune fille aurait été touchée au niveau du foie.

Chérine Hortifa Bayaka Maganga, native de Malinga est décédée à fleure de l’âge. Les parents de la parturiente menacent de porter plainte contre la clinique et son responsable. Pour eux, le médecin aurait fait preuve de négligence et d’incompétence.

NO COMMENTS

Leave a Reply