ondo

BUB

Home La Une

0 55

Dans l’optique de suivre, stimuler et se rassurer de l’état d’avancement des travaux d’entretien routier sur l’ensemble du territoire national, le patron du département ministériel des travaux publics, Léon Armel Bounda Balonzi, a effectué ce jeudi 25 novembre 2021, une séance d’échanges et de mise au point par visioconférence, avec ses collaborateurs de Libreville et de l’intérieur du pays. Conscient des enjeux majeurs auxquels le pays fait face en matière de bitumage et d’entretien routier, le ministre est à pied-d’oeuvre au quotidien en vue d’atteindre les objectifs fixés par le Gouvernement.

Le déroulement des travaux d’entretien routier là où l’urgence se présente…

« S’agissant de notre réseau routier national à la charge de notre département ministériel, celui-ci est long d’environ 10.348 kilomètres, dont un peu plus de 75% reste encore en terre. Pour assurer la circulation des biens et des personnes sur l’ensemble du territoire national en toutes saisons, la problématique d’entretien routier se pose aux gestionnaires de réseaux dans toutes ses dimensions »

L’échange du ministre des Travaux Publics avec ses collaborateurs, par visioconférence…

Au regard de l’importance du trafic routier et son ouverture indispensable au développement socio-économique du pays, le ministre des Travaux Publics, n’y va pas du dos de la cuillère pour améliorer le suivi de l’entretien routier de manière significative et, faciliter la circulation des usagers partout où l’urgence se fait sentir, conformément à la vision du Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba.

« L’entretien routier obéit très peu à une logique de programmation pertinente. C’est pourquoi nous n’operons actuellement que dans la gestion de l’urgence. Cet état de fait, a une grosse limite à un entretien routier efficace et efficient qui vise à assurer de meilleures conditions de circulation de nos compatriotes sur l’ensemble du territoire national » a souligné Léon Armel Bounda Balonzi.

Cette stratégie de communication et d’échanges entrepris par le ministre avec ses collaborateurs via le réseau numérique, leur permettra à n’en point douter, de suivre en temps réel, l’avancée des travaux à tous les niveaux, de repérer les forces et faiblesses et d’examiner les besoins nécessaires pour l’atteinte des résultats escomptés…

Valéry M

ACTUALITE

0 80
Réponse du berger à la bergère : CRISE DANS LES REGIES FINANCIERES : Le Porte-parole de la Présidence de la République complètement hors-sujet. Le...

POLITIQUE

0 239
"Faites ce que je dis, et non ce que je fais" voilà à quoi devons-nous déduire le message lancé par les autorités gabonaises en...

ECONOMIE

0 34
Du 15 au 21 novembre, la GSEZ Nkok (Gabon Special Economic Zone) a organisé des journées portes ouvertes accessibles à tous afin de faire...

SOCIETE

0 39
Le patron de l'Agence gabonaise de normalisation (Aganor) Abdu Razzaq Guy Kambogo, et Christian Magni, Directeur général de la Société d’Exploitation du Transgabonais (Setrag)...

FAITS DIVERS

0 46
COMMUNIQUE : Le 14 novembre 2021 au PK 79+400-500, des actes malveillants ont été perpétrés sur la voie ferrée par des individus non identifiés....

CULTURE

0 23
Dans le cadre de sa politique de Responsabilité sociétale d'entreprise (RSE) la Société d'exploitation du Transgabonais (Setrag) et Eramet, ont confié à Isabelle Teboul,...

INTERNATIONAL

0 504
RUPTURE DES ACCORDS COLONIAUX AVEC LA FRANCE : Après "l'indépendance" 14 pays francophones ont signé 11 accords avec la France je vais vous citer...

SPORT

0 166
Pour se rassurer que tout est fin prêt, une réunion de mise au point regroupant les experts en charge de la formation et les...