Home Société Gabon/ Front social : les sept syndicats de la SOGATRA sollicitent l’intervention...

Gabon/ Front social : les sept syndicats de la SOGATRA sollicitent l’intervention du Premier ministre, Alain-Claude Bilie-By-Nze.

0 276

La situation de paiement d’arriérés de salaires a toujours été le véritable nœud gordien à l’origine des mouvements de grève à répétitif qu’a souvent connus la Société gabonaise de transports (Sogatra). Toutefois, pour le compte de l’année 2022, le paiement a été mis à jour grâce aux efforts consentis par la tutelle, sous le management de l’actuel Directeur général, Laurent Skitt Aukenguet. Maintenant, il reste à solder les sept mois d’arriérés de salaires cumulés entre 2018 et 2019. D’où la sollicitation de l’intervention du Premier, Chef du gouvernement, Alain Claude Bilie-By-Nze, par les leaders des 7 syndicats regroupés.

Alain Claude Bilie-By-Nze, Premier ministre, Chef du gouvernement, sollicité par les 7 syndicats de la Sogatra.

« Depuis l’arrivée de Laurent Skitt Aukenguet nous avons été payés mois sur mois, sauf que la dette des sept 7 mois d’arriérés impayés de 2018 2019 laissés par son prédécesseur MINKO-MI NGOUA restent jusqu’à présent impayés, malgré les efforts du DG actuel, qui a introduit ce dossier à la dette pour une prise en compte, cependant le Président de la République, Chef de l’Etat, son Excellence Ali BONGO ONDIMBA avait donné des instructions fermes pour le paiement de ladite dette du personnel de la SOGATRA, les sept 7 syndicats sont impatients et interpellent les plus hautes autorités afin d’élaguer cette dette pour la bonne marche de l’activité du transport gratuit des élèves et des populations ; de préserver la sérénité et le climat social au sein de notre entreprise » expliquent les partenaires sociaux.

Aussi, pour faire aboutir leur démarche dans les meilleurs délais, les 7 syndicats de la Sogatra regroupés autour de ladite revendication, à savoir : Synaatec, Synatrat, Syntrasog, Syprotrat, Synas, Sycotec et Syatrat, ont jugé utile de solliciter l’intervention du patron de la primature, Alain Claude Bilie-By-Nze, à travers qui, ils espèrent trouver la solution idoine auprès du ministère du budget et des comptes publics.

« Monsieur le Premier Ministre, Chef du gouvernement, votre nomination à cette haute fonction vient à point nommé, car connaissant votre rigueur, et votre promptitude à résoudre les problèmes des compatriotes, nous vous prions de bien vouloir trouver une issue favorable à notre requête afin de préserver un climat social apaisé, cher au Président de la République son Excellence Ali BONGO ONDIMBA » Ont-ils mentionné dans leur missive.

Vivement que cette fois-ci, les choses aillent pour le mieux.

Valéry M.

NO COMMENTS

Leave a Reply